Iaijutsu et iaido sont des composants du kenjutsu 剣術, les arts du sabre. Iaijutsu, iaido sont des techniques spécifiques utilisées pour tirer le sabre hors du saya (fourreau). Cela peut aussi être appelé battōdō ou battōjutsu抜刀術.

Le suffixe jutsu 術 signifie technique ou art. Batsu 抜 ou nuku signifie tirer en dehors. Battōjutsu est l'art de dégainer le sabre.


Iaijutsu, d'un autre côté, a une connotation differente de battōjutsu. Iai 居合 est composé de deux caractères. Le premier I 居 signifie être ou exister mais a un sens plus large de assis. Le second caractère, ai 合 signifie rencontrer, unir ou joindre.

Il n'existe pas de traduction directe du terme Iai en français. L'art d'utiliser le sabre dans des situations quotidiennes est probablement la meilleure façon d'y penser. Le Iaijutsu n'inclut pas seulement les formes assise. Il y en a également en position debout, appelées tachi-iaijutsu 立居合術.

Origines

Personne ne peut prétendre être le créateur du Iaijutsu. Même si certains bushi comme Iizasa Choisai Ienao de Tenshin Shōden Katori Sintō-ryū (14° Siècle) et Hayashizaki Jinsuke Shigenobu de Shin Musō Hayashizaki Ryū (16° Siècle) ont contribué à le diffuser et le populariser dans les koryū.

Iaijutsu et iaidō sont réalisés dans différentes postures, assis ou debout. Même si le caractère 居 a un sens ancien de assis, iaijutsu contient l'idée d'être au "repos" c'est à dire dans une situation hors du champ de bataille et donc est plus en rapport avec la vie de tous les jours. Assis dans une réunion, au cours d'un repas ou au cours de la cérémonie du thé, etc. etc. Marcher dans la rue fait aussi partie de cette idée de vie courante.

Le Iaijutsu s'intéresse à l'art d'utiliser le sabre depuis sa position de repos dans le saya. La personne étudiant le iaijutsu apprends à déployer le sabre pour des objectifs plutôt défensifs. Dans le sabre japonais, ces techniques défensives incluent également l'action de tirer son sabre pour lancer une attaque. Le Iaijutsu n'est donc pas purement défensif. Des méthodes d'attaques furtives ou secrètes sont également incluses dans de nombreux systèmes de iaijutsu et de iaido.

how sword is worn iaido

En général, la sabre est porté à travers le obi (ceinture) avec le tranchant orienté vers le haut. A partir du 16° Siècle environ le sabre était plus habituellement porté à la ceinture puisque les Samouraïs portaient de moins en moins l'armure. Le sabre placé dans le obi et les sangles du hakama devint l'usage. Avant cela le sabre était porté selon une méthode appelée tachi. Avec le tranchant vers le bas. Il était suspendu par deux cordons fixés au saya. Il était donc suspendu bien plus bas que dans la version moderne, inséré dans le obi. Avoir la partie tranchante orientée vers le bas en style tachi, permet également de positionner la poignée à un niveau plus pratique pour tirer le sabre. Porter le sabre dans le obi avec le tranchant orienté vers le bas aurait entrainé une méthode maladroite de tirer le sabre.

Les Sabres (tachi) ont aussi changé en se rapprochant de la forme du katana que nous connaissons aujourd'hui. L'arrivée de changements dans le climat politique, l'habillement et l'équipement comme l'uchigatana et le katana ont tracé la voie à l'apparition du iaijutsu. Le samouaïs avaient alors besoin d'une méthode pour utiliser le sabre dans un environnement différent.

Formes

Le Iaijutsu et le iaido sont réalisés depuis les postures accroupie (iaigoshi), à genoux ou semi-assise (tatehiza), assise formelle (seiza), assise ordinaire (agura) et debout (tachi). Le sabre peut se trouver dans le obi ou sur le sol d'un coté ou l'autre du pratiquant. On peut aussi tenir le sabre à une mains. Il existe toute une myriade de façons pour les écoles d'aborder l'art du iaijutsu dans la pratique du sabre japonais.  La poignée (tsuka), le fourreau (saya) et la garde (tsuba) sont aussi utilisés comme armes dans les techniques (waza) de certaines écoles de iaijutsu. Le Iaijutsu peut aussi inclure certaines techniques de lutte. Et il n'est pas rare également d'user d'un coup de poing ou de pied, ou d'une clé articulaire, dans une technique de iaijutsu.

©2018 S.F.Radzikowski

sword instructor shinkan ryu

ラジカスキー真照

館長

Saneteru Radzikowski is the head sword instructor of Shinkan-ryū Kenpō. He lives and teaches Iaijutsu and Kenjutsu from Nara, Japan.